QU’EST-CE QUE LE CHOC TRAUMATIQUE ?

En cas de danger, le système nerveux autonome utilise quatre fonctions de survie très importantes :
L’interaction sociale, le lien,
Le combat,
La fuite,
Le figement.

Quand un événement violent arrive…trop vite, trop fort, trop tôt…
Le corps, dépassé par l’ampleur et la rapidité du choc, est submergé et n’arrive pas à réagir de façon adéquate ni à gérer l’impact du stress sur la physiologie.
Il se met en protection et « fige » certaines fonctions.
Le système nerveux perd son rythme équilibré et reste en tension maximale. Dans le cerveau, des signaux de danger se déclenchent à la moindre alerte, ce qui recrée un état de stress (mobilisation) permanent. Des états dissociatifs s’installent en même temps et certaines parties sont pétrifiées. La personne est comme prise au piège. Son corps voudrait réagir mais il est bloqué, engourdi. Une sorte de « trop-plein » s’accumule dans le corps.

Ces informations tournent en boucle et un cercle vicieux s’installe en état d’alerte : le stress devient chronique. Des symptômes complexes se développent en réaction.

Le traumatisme non résolu crée une dérégulation dans le système nerveux :

  • Il a des effets que les gens n’associent pas toujours à leurs expériences traumatiques passées.
  • Il affecte les régions sous-corticales du cerveau qui ne sont pas facilement accessibles par la parole.
« Le trauma est dans le système nerveux, pas dans l’événement ».

C’est ce qu’explique depuis 40 ans Peter Levine, concepteur de la Somatic Experiencing®.

Les chocs peuvent entraîner des symptômes de stress post traumatique, qui se développent parfois des années plus tard. On peut même avoir oublié les faits.
Les personnes traumatisées ont du mal à retrouver leur sérénité et leurs forces vives, physiques ou morales.
Ayant perdu leur capacité de résilience, elles sont plus vulnérables au stress et se re-traumatisent facilement.

Les personnes traumatisées ont du mal à retrouver leur sérénité et leurs forces vives, physiques ou morales.

Savez-vous que votre corps ne demande qu’à guérir et retrouver son équilibre, harmonieux, ses forces vives et confiantes ?

Le traumatisme n’est plus « une condamnation à vie ».

La Somatic Experiencing® permet de restaurer l’autorégulation du système nerveux et du corps dans un accompagnement doux et sûr. Elle est inspirée du modèle animal.

Regardez l’animal sauvage au repos, la douceur tranquille qui se dégage de sa force. Il reste vigilant, présent à son environnement, prêt à réagir. Prompt à se défendre à la moindre menace. Câlin et coopératif avec ses petits et sa troupe. Le groupe est un pan de sa protection.

Menacés ou submergés, les animaux traversent des étapes prévisibles de réaction au danger via les réponses de sociabilité, de fuite, de combat ou de figement. Une fois la menace écartée, les animaux retrouvent un fonctionnement normal en :

  • déchargeant l’énergie de survie activée en excès pendant la phrase de danger
  • intégrant l’expérience vécue comme un apprentissage.

Le même processus est possible chez l’humain.

C’est cette énergie qui va, lors de l’accompagnement thérapeutique, être fluidifiée et utilisée pour résoudre le traumatisme en achevant les réponses non accomplies. L’excès d’énergie sera déchargé en douceur et naturellement et la capacité d’action sera restaurée.

Une thérapie de la résilience, corps et esprit.

Retrouvez la liberté et la joie de vivre après un traumatisme grâce à mon accompagnement.

Découvrez cette conférence de Boris Cyrulnik à l’Université de Nantes sur La Mémoire Traumatique